Chimie analytique de minéraux et d'éléments : sel marin

Chimie analytique de minéraux et d'éléments

Analyse de macro-éléments, d'oligo-éléments et de métaux lourds

La chimie analytique d'éléments examine la composition élémentaire des denrées alimentaires. Cette analyse permet de déterminer aussi bien les éléments contenus naturellement dans les aliments (macro- et oligo-éléments) que les éléments qui y ont été ajoutés.

Les informations relatives aux teneurs en macro- et oligo-éléments des denrées alimentaires sont particulièrement intéressantes pour le consommateur. C'est la raison pour laquelle la législation a réglementé les allégations nutritionnelles et relatives à la santé (Health Claims) figurant sur les étiquettes. En Suisse, l'ordonnance sur l'étiquetage et la publicité des denrées alimentaires (Ordonnance sur l'étiquetage des denrées alimentaires, OEDAI) est, à cet effet, appliquée.

En outre, la spectrocopie permet de mettre en lumière de nombreux écocontaminants anorganiques tels que les métaux lourds comme l'arsenic, le plomb, le mercure et le cadmium.

Notre laboratoire d'une grande modernité dispose de techniques de mesure spectroscopiques comme la spectrométrie d'absorption atomique (AAS), la spectroscopie d’émission (ICP-OES) ou le couplage à détection ultra-sensible de l'ICP à un spectromètre de masse (ICP-MS).

Selon la nature de la demande, il est également possible d'effectuer un criblage des éléments (elementscreening) parallèlement à la détection ciblée d'un élément particulier. Il est possible, à cet égard, de détecter jusqu'à 23 éléments en une seule procédure d'analyse.

Vous avez des questions concernant l'interprétation des dispositions de l'OEDAI ou vous avez besoin d'aide dans l'évaluation des résultats des contrôles effectués ? Alors profitez de notre expérience de plus de 45 ans dans le domaine de l'analyse chimique alimentaire.

 

Nous vous conseillerons avec plaisir.

Lisez ce qui suit pour savoir quels sont les points qui vous concernent, ou bien contactez-nous.


Conditions légales pour la Suisse et l'Union européenne

La Suisse est soumise à l'ordonnance du DFI sur l'étiquetage et la publicité des denrées alimentaires (OEDAI). Mais elle diffère très peu des prescriptions de l'Union européenne. Les dispositions relatives à l'étiquetage des denrées alimentaires se trouvent en annexe 7 (« Allégations nutritionnelles et conditions d'utilisation ») et en annexe 8 (« Allégations de santé portant sur les denrées alimentaires, les ingrédients alimentaires, les composants alimentaires et catégories alimentaires ainsi que leurs conditions d'utilisation ») de l'OEDAI. Pour toutes allégations sur d'autres constituants entrant dans la composition d'une denrée alimentaire, celles-ci seront soumises à une autorisation obligatoire de l'OFSP. Les teneurs respectives de ces autres ingrédients devront être justifiées par le biais d'analyses.

Macro-éléments

Parmi les macro-éléments, les plus intéressants dans l'alimentation sont surtout le calcium, le magnésium, le natrium, le potassium et le phosphore. Une détermination de leur teneur est souvent réalisée, comme c'est le cas pour les produits laitiers, les noix et les noisettes, la viande, les céréales, les fruits et les légumes.

Oligo-éléments

Les oligo-éléments vitaux comme le cobalt, le fer, le fluor, l'iode, le cuivre, le zinc, le manganèse, le molybdène, le sélénium et le silicium participent à différents processus physiologiques et doivent être quotidiennement fournis à l'organisme par le biais de l'alimentation. A cet égard, un surdosage aussi bien qu'une carence peuvent entraîner des effets nocifs sur l'organisme (comme des répercussions sur le fonctionnement de la glande thyroïde, par exemple). Pour permettre au consommateur de mettre en œuvre une alimentation équilibrée, la bonne désignation du produit est, dans ce cas, obligatoire.

Exemples de macro-éléments Exemples d'oligo-éléments Exemples de métaux lourds
Calcium, chlorure, potassium, magnésium, sodium, phosphore Bore, chrome, fer, fluorure, iode, cobalt, cuivre, manganèse, molybdène, sélénium, zinc Arsenic, plomb, mercure, cadmium

Prémélanges - L'addition de minéraux et d'oligo-éléments

Pour les fabricants qui utilisent des prémélanges destinés à l'enrichissement des denrées alimentaires, le contrôle par analyses de ces intrants et la recherche du dosage et de l'équilibre adéquats dans le produit fini sont indispensables à la mise en place d'un processus de fabrication optimal.

Contrôle de la formule de teneur en sels minéraux d'un produit

Nous disposons, à cet effet, de différents procédés de spectroscopie de mesure comme le procédé à absorption atomique (AAS) ou la spectroscopie d'émission (ICP-OES et CIP-MS).

Une analyse de laboratoire vous livre les informations nécessaires quant à la teneur en éléments de vos produits

Vous souhaitez faire figurer ces données sur l'étiquette ?

Alors considérez le fait qu'une déclaration nutritionnelle élargie (« big 8 ») destinée à l'étiquetage sera éventuellement nécessaire.


Détail de nos prestations :

Détermination de la teneur en minéraux, métaux lourds et éléments par ICP
Détermination de la teneur en minéraux, métaux lourds et éléments par ICP

interlocuteur

vente denrées alimentaires

Jörg Freudenberger Chimiste Diplômé d'État en Denrées Alimentaires

Tel. +41 58 434 42 00 Fax +41 58 434 42 01 service@ufag-laboratorien.ch

newsletter

S’inscrire à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter des Laboratoires UFAG!

Civilité*
* Champs obligatoires

infrastructure et méthodes

Ressources instrumentales