Métaux lourds

Métaux lourds

Contaminants des denrées alimentaires

Des métaux lourds comme le plomb, le cadmium, le mercure et l'arsenic peuvent contaminer les denrées alimentaires par le biais de l'environnement. En raison de leurs propriétés toxiques, des valeurs maximales légales ont été définies par l'ordonnance sur les substances étrangères et les composants pour divers aliments d'origine végétale et animale. Pour l'Union européenne, l'ordonnance CE 1881/2006 portant fixation des teneurs maximales pour certains contaminants s'applique pour ce domaine.

Vous êtes à la recherche d'un laboratoire de services suisse et homologué pour effectuer des analyses de recherche de métaux lourds dans vos produits ? Nous effectuerons ces contrôles pour vous, conformément au manuel suisse des denrées alimentaires (MSDA) et en ayant recours aux méthodes les plus modernes.

Notre laboratoire d'une grande modernité dispose de techniques de mesure spectroscopiques comme la spectrométrie d'absorption atomique (AAS), la spectroscopie d’émission (ICP-OES) ou le couplage à détection ultra-sensible de l'ICP à un spectromètre de masse (ICP-MS).

Selon la nature de la demande, il est également possible d'effectuer un criblage des éléments (elementscreening) parallèlement à la détection ciblée d'un élément particulier. Il est possible, à cet égard, de détecter jusqu'à 23 éléments en une seule procédure d'analyse.

Vous voulez savoir quelle analyse est la mieux adaptée à vos besoins ? Vous avez des questions concernant l'interprétation des dispositions du MSDA ou vous avez besoin d'aide dans l'évaluation des résultats des contrôles effectués ?

 

Nous vous conseillerons avec plaisir.

Lisez ce qui suit pour savoir quels sont les points qui vous concernent, ou bien contactez-nous.


D'où viennent les métaux lourds ?

Détermination de la teneur en métaux lourds : Particulièrement important pour les produits de la mer comme les poissons et les crustacés
Détermination de la teneur en métaux lourds : Particulièrement important pour les produits de la mer comme les poissons et les crustacés

Dans la nature, les métaux lourds sont en grande partie liés sous forme de minéraux ou de minerais. L'extraction, l'érosion ou l'activité volcanique les font arriver dans l'environnement. Ils sont utilisés dans de nombreux processus et applications techniques et peuvent arriver involontairement jusqu'à l'environnement ou aussi jusqu'à certains produits.

Les métaux lourds étant stockés dans les organes, de fortes concentrations présentes dans l'alimentation peuvent entraîner des empoisonnements chroniques. Des teneurs élevées en métaux lourds peuvent être trouvées en particulier dans les produits de la mer, comme les poissons et les crustacés, ainsi que dans les algues (surtout le mercure et l'arsenic).

Chez les animaux terrestres, on retrouve d'importantes quantités de plomb, de cadmium et de cuivre dans les organes particulièrement. La viande de gibier peut, en outre, contenir des métaux lourds au niveau des fibres musculaires en raison des résidus de munition. Mais les plantes et les champignons peuvent également stocker ces éléments, comme les céréales, le cacao, les plantes oléagineuses herbacées ou les champignons des bois.

Apport de métaux lourds par le biais de l'emballage et du stockage

Les emballages représentent une autre source d'apport de métaux lourds dans l'alimentation. Et particulièrement pour les conserves alimentaires qui sont en contact direct avec le métal de la boîte, des éléments tels que l'étain, le zinc, le fer ou le plomb peuvent se transmettre au contenu.

Par contact avec des conduites métalliques, l'eau potable peut également être contaminée par des métaux lourds.

Certains des métaux lourds considérés comme compléments alimentaires à grande valeur physiologique

Tous les métaux regroupés sous la définition de « métaux lourds » ne sont pas nocifs.

Certains métaux lourds comme les oligo-éléments cuivre, cobalt, nickel, manganèse et zinc possèdent, dans certaines concentrations, de grandes vertus physiologiques. Eux aussi parviennent jusqu'aux aliments par le biais d'apports environnementaux mais peuvent également être ajoutés de façon ciblée comme c'est le cas, par exemple, pour l'alimentation pour bébés ou les suppléments nutritionnels. Les valeurs minimales et maximales en vigueur les concernant, ainsi que leurs formes autorisées, sont, pour différents aliments spéciaux, déterminées de façon exhaustive dans les annexes de l'ordonnance du DFI relative aux aliments spéciaux.

Vous souhaitez mentionner les vertus physiologiques d'éléments entrant dans la composition de votre produit alimentaire ?

Une analyse de laboratoire vous livrera les informations nécessaires quant à la teneur en éléments de vos produits. Vous souhaitez faire figurer ces données sur l'étiquette ? Alors considérez le fait qu'une déclaration nutritionnelle élargie (« big 8 ») destinée à l'étiquetage sera éventuellement nécessaire.

Comment la concentration en métaux lourds est-elle mesurée ?

Le laboratoire dispose de différentes techniques de mesure spectroscopique destinées à la détection de métaux lourds.

Les techniques de mesure spectroscopique comme la spectrométrie d'absorption atomique (AAS), la spectroscopie d’émission (ICP-OES) ou le couplage à détection ultra-sensible de l'ICP à un spectromètre de masse (ICP-MS) seront appliquées en fonction de la concentration et de la nature de l'élément.

Il est également possible d'effectuer un criblage des éléments (elementscreening) parallèlement à la détection ciblée d'un élément particulier. Il est possible, à cet égard, de détecter jusqu'à 23 éléments en une seule procédure d'analyse. La méthode du criblage est toujours envisagée en cas de suspicion de contamination et lorsqu'un premier aperçu est nécessaire.


Détail de nos prestations :

Détermination des métaux lourds par AAS
Détermination des métaux lourds par AAS

interlocuteur

vente denrées alimentaires

Jörg Freudenberger Chimiste Diplômé d'État en Denrées Alimentaires

Tel. +41 58 434 42 00 Fax +41 58 434 42 01 service@ufag-laboratorien.ch

newsletter

S’inscrire à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter des Laboratoires UFAG!

Civilité*
* Champs obligatoires

infrastructure et méthodes

Ressources instrumentales