Thèmes spécialisés

Thèmes spécialisés

Attention matières premières alimentaires

Si les exigences du législateur concernant la qualité des matières premières augmentent, la réalité est tout autre : la qualité moyenne est en baisse, les achats internationaux entraînant de nouveaux risques.

Les différents scandales alimentaires ont entamé la confiance des consommateurs quant à la sécurité des denrées alimentaires. Pour des raisons économiques, on utilise de plus en plus des matières premières ou des produits à bas prix qui ne répondent pas aux normes en vigueur chez nous.
 

Eurepgap, swissgap, brc et ifs

En conséquence de précédents scandales alimentaires et de la disparition des barrières commerciales, on a introduit des systèmes qualité impliquant la certification de l'ensemble de la chaîne de flux des marchandises allant du producteur au distributeur. 
Sous la pression des distributeurs, le standard de qualité pour la production agricole « Eurepgab » (gap : Good Agricultural Practice) a été instauré au niveau international avec pour objectif une harmonisation mondiale du standard de qualité ; en Suisse, l'association Swissgap a été créée en 2003.

Dans l’industrie alimentaire, les standards British Retail Consortium (BRC) et International Food Standard (IFS) ont été mis au point dans l'intention d’améliorer la sécurité au sein de la chaîne de flux des marchandises grâce à un système mondial de benchmarking.

La pression économique croissante pousse de nombreux fabricants de produits alimentaires à travailler avec des fournisseurs de matières premières moins chers et peu soucieux des questions de qualité ou ne permettant pas la surveillance de leurs procédures. 
Les certificats établis sont souvent insuffisants par rapport aux systèmes de qualité actuels.

Pour pouvoir réaliser des analyses reconnues, un laboratoire doit disposer, outre l'accréditation ISO 17025, de la reconnaissance des standards exigés par Eurepgap ou Swissgap.

La surveillance analytique selon les standards reconnus reste un instrument central pour la sécurité des produits alimentaires, et aussi pour celle des fabricants de produits alimentaires.

Veuillez lire, à ce sujet, la contribution de Stephan Reber dans le numéro actuel 7/8 2007 du magazine Lebensmittel Industrie.

Pour toutes questions relatives à cet article, veuillez vous adresser à notre standard téléphonique ou contacter l'auteur.

Qualitätskontrolle von Rohstoffen
Contrôles de qualité de matières premières
Vers l’aperçu

Partager l'article

Partagez cet article sur votre canal de médias sociaux préféré.

Vous avez des questions concernant le test de vos produits ?

Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller !